Apprendre des choses nouvelles : veille créative et sérendipité en temps de confinement

En 2010, un jour, le Directeur Général des Services des Pays de la Loire (où je travaillais alors) m’a dit : Le Président veut qu’on fasse de la prospective territoriale, mais en associant les citoyens. J’ai une direction qui sait gérer la prospective, toi tu sais « gérer » les citoyens, allez-y, faites moi Pays de la Loire 2040.
L’exercice précédent de prospective régionale était assez convenu, je voulais faire plus Rock’n Roll. Mais par où commencer ? Par apprendre des choses nouvelles. Et comment faire ? J’en savais rien, alors j’ai inventé.
Sans avoir particulièrement de méthodes, je me suis façonné une veille qui me permet, encore aujourd’hui, de faire arriver jusqu’à moi des sujets que je n’imaginais pas, mais qui m’intéresse, notamment professionnellement.
Je me suis dit que certains d’entre vous avaient un peu de temps ces jours-ci, et que c’est le moment de se muscler sur un sujet ou un autre, histoire de mettre à profit le temps de confinement. Alors voilà.

Continuer la lecture de « Apprendre des choses nouvelles : veille créative et sérendipité en temps de confinement »

La note de synthèse et la culture de l’innovation

Crédit photo CDG Versailles

Lorsque j’ai organisé un atelier de design thinking avec IDEO à Nantes pour des responsables économiques et territoriaux des Pays de la Loire, mon interlocuteur, Alex Castellarneau,  a beaucoup insisté pour que je trouve des utilisateurs extrêmes à faire rencontrer aux participants de l’atelier. Le sujet étant le numérique, il fallait des personnes fondues de technologie, ou au contraire qui s’en passait facilement. Il me disait : « tu comprends, pour trouver des innovations, il faut aller aux marges du sujet traité, c’est la seule façon de trouver des idées nouvelles« .

Quel rapport avec la note de synthèse ? Elle est tout le contraire : on élimine tout ce qui est aux marges pour se concentrer sur l’essentiel. Or, la note de synthèse est consubstantielle de la fonction publique. Elle est au menu de nombreux concours (si propices à la créativité, voir photo), et elle constitue un exercice quotidien pour de nombreux cadres.

Bref, pour devenir fonctionnaire, puis après dans son travail quotidien, on s’entraine à écarter l’innovation !

Continuer la lecture de « La note de synthèse et la culture de l’innovation »