Les Directeurs Informatiques des collectivités sont nos alliés dans le développement du hacking bienveillant

Pendant longtemps, on a tout accepté des directions des systèmes de l’information. Les contraintes étaient bien plus lourdes que sur ton PC chez toi, mais bon, au nom de la sacro-sainte sécurité, tu disais rien.

Et puis un jour, la différence s’est trop accrue et les territoriaux ont commencé à contourner le système.

Je me souviens de ma prise de conscience que toutes ses contraintes n’avaient pas de sens. Mon patron m’avait demandé de trouver une info sur Pornic (sémillante ville de bord de mer en Loire-Atlantique). J’avais, disons, 5 minutes devant moi, il partait voir des journalistes et il avait besoin de cette info immédiatement.

Et là, l’écran : « votre requête concerne un site pornographique, nous ne pouvons y donner suite. Si vous pensez que ce n’est pas le cas, merci d’envoyer un message, nous vous répondrons dans les 24 heures« . Eh mais moi j’ai que 5 minutes, mon gars, tes 24 heures, j’en veux pas. Et pourquoi porno ? Continuer la lecture de « Les Directeurs Informatiques des collectivités sont nos alliés dans le développement du hacking bienveillant »

De l’incapacité d’assumer l’erreur dans le service public

Je m’étais juré de faire mon premier article de fond sur les DSI Territoriaux, ces gens qui, involontairement, mais sûrement, transforment des agents publics en hackers à force de mettre des interdictions sur des pratiques numériques que chacun réalise dans sa vie quotidienne.

Mais mon vendredi lyonnais m’amène à revenir sur ce premier choix. En marge d’un évènement passionnant, j’ai été confronté à cette difficulté qu’ont parfois les acteurs publics à prendre leur responsabilité.

Mais revenons sur l’évènement.

Vendredi, j’intervenais dans le cadre du Forum European Lab à Lyon.

J’étais avec mes amis François Jégou et Gaël Guilloux.

Qu’est-ce qu’une politique publique ? Introduction de Design au service du renouvellement des politiques publiques au Plateau 2 #eurolab2017 pic.twitter.com/ekO1zObLJZ

Continuer la lecture de « De l’incapacité d’assumer l’erreur dans le service public »

Mettre des mots sur ce qu’on sait faire

Ne serait-ce que pour préparer l’entretien à Pôle Emploi, mais aussi pour préparer la com de la boite que je vais monter, il faut maintenant mettre des mots sur ce que je sais faire, et le changer en proposition de valeur.

Or, j’ai déjà fait des Business Model Canvas, mais c’était pas moi le produit…

Pour une première après-midi de travail, j’ai bossé sur les besoins à couvrir, en fonction des publics (les personas !) mais aussi et surtout en fonction de leur degré de familiarité avec le design et l’innovation publique. Continuer la lecture de « Mettre des mots sur ce qu’on sait faire »

Fallait bien commencer…

Je passe ma vie sur Internet depuis 1995, j’ai tenu des blogs, des sites, des pages Facebook, Linkedin, des Twitter pour plein de gens ou de structures, mais je n’ai jusqu’à présent jamais parlé en mon nom…

Cette époque s’achève. Je vais maintenant être directement responsable de mes propos et ça fait un bien fou. Je vais donc parler ici d’innovation publique, de design de l’action publique, de design des fois peut-être un peu, de mon parcours de créateur d’entreprise puisque  le  15 mai 2017 , je me suis inscrit à Pôle emploi dans l’objectif de créer une boite et que je vais essayer de documenter ça, et peut-être aussi d’autres trucs qui me passionnent, mais c’est pas sûr, j’en sais rien encore.